Accueil du site > Livres > Les Afars d’Ethiopie. Dans l’enfer du Danakil > Les Afars d’Ethiopie. Dans l’enfer du Danakil

Les Afars d’Ethiopie. Dans l’enfer du Danakil

Présentation

Paris, Non Lieu, 2011

ISBN : 978-2352701088

21 x 27 cm, 168 pages, 135 photographies en couleur

29€

Dans ce désert volcanique, rongé par le sel et gorgé d’acide, le déchaînement de couleurs et de matières donne parfois l’impression étrange d’être sur une autre planète. La dépression du Danakil est le lieu le plus chaud du monde et le plus bas d’Afrique, sous le niveau de la mer. Cette région d’Éthiopie est dangereuse. Sa proximité avec l’Érythrée la place sous la menace permanente d’une reprise du conflit armé entre les deux États. Une prise d’otages en 2007 et l’explosion meurtrière d’une mine en 2009 ont achevé de dresser de cet « enfer Danakil » le portrait d’une zone extrême. Il y a peu d’endroits plus hostiles à la vie sur terre et pourtant un peuple y subsiste et s’est adapté à un monde de la rareté : les Afars. Ils dépendent en grande partie du commerce millénaire du sel, l’or blanc du désert, extrait manuellement de la croûte terrestre et transporté sur des centaines de kilomètres par des caravanes de dromadaires. Cet ouvrage est la première monographie et le premier livre de photographies sur le Danakil éthiopien et les Afars, leur histoire, leurs luttes politiques, leur économie et leur culture.

Voir une sélection de 25 photos extraites du livre

communiqué de presse

Table des matières

Préface de Jean-Claude Guilbert

Introduction
Clarification terminologique

I- Géographie
Le climat
La plaine de sel
Le lac Assalé
Le Dallol
Le « village de sel fantôme » du Dallol
L’Erta Alé
Le lac et le volcan Afdera

II- De la préhistoire à l’occupation italienne
L’un des berceaux de l’humanité
Les ancêtres des Afars
Les premiers Afars
L’entrée progressive et complexe des Afars dans l’historiographie
Un Moyen-Age marqué par des guerres avec les Abyssins des Hauts Plateaux
Une histoire récente ponctuée de conflits
L’arrivée du « serpent noir », la route bitumée de la Dancalia italienne

III- De l’empire à nos jours
La restauration de l’empire et l’agriculture intensive
La famine de 1972-1973
Le régime du DERG : nationalisation, militarisation, résistance
Le nouveau régime et les mouvements rebelles
Entre opportunités et marginalisation

IV- La société afare
L’habitat
Les tribus
Le système de commandement et de résolution des litiges
Les réseaux de solidarité
Langue et scolarisation
La religion
La santé

V- La famille
Le mariage
Les mutilations génitales féminines
L’émasculation
Autres rites et pratiques

VI- Le sel
L’extraction de sel d’Assalé
Les marais salants du lac d’Afdera

VII- L’élevage et le nomadisme
L’élevage
Le dromadaire
La fin du nomadisme ?

VIII- Sécurité, tourisme et développement
La sécurité
Le tourisme
Le développement

Notes
Bibliographie complémentaire
Remerciements
Crédits photos et cartes

Recensions

Recommandé dans le Lonely Planet Ethiopia comme "l’un des meilleurs livres sur l’Ethiopie" (5th edition, June 2013, p. 231).

"Après une longue et solide enquête de terrain, les auteurs dressent un état des lieux, précis et exhaustif, d’une région meurtrie par la guerre et les conflits." (Grands Reportages, mars 2012)

un livre "alternant des textes très clairs et de belles photographies". "On y trouve aussi bien d’impressionnantes prises de vue des confins diaboliques du Danakil que les visages souriants des gens de la zone. S’ils ne s’interdisent pas un côté « Caméra au poing » à la manière de Christian Zuber, les deux auteurs disent sans concession, et sans complaisance paternaliste, que les Afars ne sont pas un peuple du paradis. Ils tentent simplement de cerner, autant que faire se peut, l’un de ces groupes humains de la Corne de l’Afrique qui ont construit leur civilisation et leur monde dans un univers qui ne leur épargne rien." (Grotius International. Géopolitiques de l’humanitaire, 31 décembre 2011).

"un récit riche en annotations précieuses et illustré de photos dantesques du désert. Pour voyager dans son fauteuil. Dépaysement garanti" (L’Express, supplément Styles, 16 décembre 2011, p. 46).

- Grands Reportages, mars 2012

- Jeune Afrique, n°2656, 5 décembre 2011, p. 109.

- Sciences & Vie, décembre 2011, p. 133.